L'ergothérapeute, partenaire des personnes en perte d'autonomie et de leurs aidants pour une meilleure qualité de vie

La réadaptation au domicile

Quel est mon rôle pour une réadaptation réussie au domicile ?

Le processus consiste en une évaluation, suivie d’une réadaptation adéquate, puis d’un accompagnement et d’un suivi consciencieux, doublés de conseils pertinents.

Les étapes de l'accompagnement :

Evaluer les aptitudes, l’environnement, les besoins et motivations, réveler les facilitateurs et les freins

Préserver les capacités résiduelles, les potentiels et l’estime de soi, accompagner les projets d'occupations valorisantes

Détecter les risques pour l'aidé ou pour l'aidant, agir en prévention

Apporter des stratégies d'économie d'efforts, informer, conseiller sur les solutions d'aide

Le conseil en aménagements :

Les aménagements à proprement parler du domicile

Les modifications de l'organisation

L’apprentissage de l'usage de nouveaux outils

Les aides techniques

Les autres « façons de faire » et autres habitudes à mettre en place

Réentrainer aux activités quotidiennes

 
1/1

Existe-t-il des aides financières allouées à cela ?

En Belgique, les personnes dont le handicap est reconnu avant 65 ans peuvent obtenir des aides financières auprès des régions (AVIQ en Wallonie ). Certaines provinces et certaines mutuelles soutiennent aussi ces projets d'aménagements.

Si vous êtes dans les conditions pour obtenir ces aides, je vous accompagne et vous guide dans ces démarches administratives complexes.

La réadaptation au cabinet d’ergothérapie 

(situé rue de Huy, 82, à Villers-le-Bouillet)

J’organise des séances d’informations individuelles ou collectives, qui vous guident dans les domaines suivants :

Les aides techniques et l’aménagement du domicile, ainsi que les financements possibles

Les démarches à entreprendre et où trouver de l’accompagnement

Le choix d’une aide à la mobilité

 

Réadaptations individuelles : nouvelles stratégies / (ré)apprentissages / réadaptation

Une déficience motrice, sensorielle ou intellectuelle a un impact sur les activités quotidiennes, sur les activités sociales, professionnelles ou de loisir. Souvent, ce n’est pas l’activité en soi qui est impossible, mais certains actes qu’elle requiert (gestes fatigants, douloureux, aptitudes cognitives altérées, etc.). Avant de décider que « c’est impossible », nous pouvons agir sur l’environnement matériel et, en complément, rééduquer, entraîner et modifier des habitudes gestuelles ou organisationnelles.

La réadaptation en Institution

Cette approche concerne aussi bien les centres de jour, que les maisons de repos, les centres d'hébergement, ou encore les entreprises de travail adapté.

« Souvent, on ne prend pas le temps nécessaire pour apprendre d'autres façons de faire ou pour adapter. La dépendance s’installe trop tôt, elle devient inconfort pour la personne aidée comme pour les soignants.»

Je propose une collaboration avec le personnel soignant afin de réfléchir à « Comment adapter pour faciliter l’action ? » :

En préservant et en améliorant l’autonomie fonctionnelle

En facilitant et en organisant des activités collectives adaptées

En adaptant et stimulant la participation aux activités

En prodiguant/recevant des conseils personnalisés en aides techniques

 

Conseils en accessibilité pour les commerces, lieux publics et entreprises

Il s’agit cette fois d’une démarche d’information, de sensibilisation et de conseil.                                              

L’accueil de personnes dites PMR (ou personnes à mobilité réduite) élargit fortement la clientèle potentielle d’un commerce, d’une entreprise ou d’une institution. Malheureusement, souvent, la configuration des lieux est un frein à l’accueil confortable de ces futurs clients. Je propose d’aider à ouvrir toutes les portes à ce public « extraordinaire ». Ma rencontre avec le commerçant ou le propriétaire du lieu concerné, ainsi que la motivation de celui-ci, rendront possible la mise en œuvre de solutions peu onéreuses et créatives pour ouvrir son service au plus grand nombre.

 

Pour un accompagnement là où vous le souhaitez, contactez-moi par téléphone ou par e-mail et nous conviendrons d’un rendez-vous !