Anne Tassoul

Qui suis-je ?

Anne Tassoul

Si mon objectif est de favoriser le maintien à domicile des personnes fragilisées dans le respect d’une qualité de vie pour tous...

C’est suite à ce parcours fait de nombreuses rencontres.

0487 61 04 44

Mon parcours

Diplômée en ergothérapie en 1984, j’ai pu exercer ce beau métier dans différents secteurs : 

Un parcours professionnel qui m'a permis de rencontrer diverses situations de  handicap , ma recherche constante de solutions qui facilitent le quotidien et améliorent les potentiels. 

Les étapes clés, qui auront orienté mon projet actuel sont

1995 :  je travaille au CEPIATH (Croix Rouge), il s’agissait d’un centre de collecte des informations sur les aides techniques et aides humaines pour personnes handicapées, financé par un projet Européen HANDYNET. Je me suis passionnée pour le secteur des "aides techniques".

1998 : l’AWIPH ( ex: AVIQ ) me confie la création du C.I.C.A.T. (coordination des informations et conseils en aides techniques). J’y ai défendu les compétences des services conseils et l’importance du rôle de l’ergothérapeute dans le processus d’intégration des personnes handicapées.

2004 : Mise en place du TOF-SERVICE (service répit pour personnes polyhandicapées) à Bruxelles: autres réalités et autres besoins, ceux des aidants qui s’épuisent. Même constat : les adaptations de l'environnement peu envisagées par manque d’information ou par rejet de l'image qu'elles donnent.

Et ce même constat : peu d’attention portée à l’environnement dans lequel agit la personne et ses aidants, sans doute parce que les adaptations dévoilent les différences encore si difficiles à reconnaître dans notre société.

Il est devenu pour moi primordial de dédramatiser et dé-stigmatiser l'aide technique, pour favoriser un cadre de vie épanouissant.

Alors, est né un projet qui avait comme objectif  de donner un meilleur accès aux aides techniques et aux adaptations du domicile afin que les personnes âgées, handicapées ou malades améliorent leur qualité de vie. 

Un projet fou ? …  mais concrétisé!

J'ai créé la boutique Easy D, celle-ci a ouvert ses portes à tous de 2010 (Bruxelles) à 2016 (Liège). C'était une lieu accueillant, un mini salon permanent d'aides techniques pour personnes handicapéess. Les clients pouvaient essayer et trouver des informations et des conseils très personnalisés ! 

J'ai adoré cette expérience ! mais j'ai aussi compris que donner accès aux aides techniques par le conseil et la vente n'est pas suffisant : il faut apprendre à utiliser, aider les proches à adopter ces adaptations... 

C'est pourquoi, aujourd'hui,  je propose de l'ergothérapie à domicile

Donner accès à ce grand marché des aides techniques que je connais très bien, par du conseil personnalisé et indépendant du secteur commercial.

Faciliter la vie de personnes fragilisées et de leurs aidants afin que le projet du maintien à domicile soit confortable pour les uns et les autres.

J'ai aussi une préoccupation très « durable » qui est de valoriser toutes les ressources locales qui se présentent autour de la personne dépendante.

Prendre contact

Quand une collègue - en fauteuil roulant suite aux séquelles de polio - m’a dit : « tu sais Anne, moi je ne me sens pas handicapée ! Je me déplace quand je veux, je conduis ma voiture adaptée, ma maison est de plain pied, mes sanitaires sont accessibles, je ne dépend de personne pour mes activités quotidiennes. Et pour me promener sur ces vilains trottoirs Bruxellois, j’ai cette chance d’avoir toujours quelqu’un qui m’accompagne…

J’ai compris à quel point la notion de handicap est liée a l'environnement

Handicap, environnement